Trouver du travail aux États-Unis: le parcours du combattant!

De réputation, on dit qu’il est facile de trouver un travail aux USA; qu’il est facile de le quitter ou de se faire débaucher également. Pas d’histoire de CDD/CDI, pas forcément de contrat écrit.  QUE NENNI !!

Je vous raconte MON expérience, ici, à Mobile ALABAMA. Je suppose qu’elle aurait été différente ailleurs dans les Etats-Unis (Maybe…).

Je suis arrivée aux USA en septembre 2017, avec un VISA E-2, en suivi de conjoint, ne me permettant pas de travailler d’office. Pour travailler, j’ai dû faire une demande d‘autorisation de travail à l’U.S Citizenship and Immigration Services (formulaire Form I-797-C). J’ai fait ma demande en octobre 2017, et j’ai reçu l’approbation et ma carte de travail en mars 2018. Je ne pensais pas que ça mettrai si longtemps. En moyenne c’est 2 à 3 mois.

Même avant de recevoir ma carte d’autorisation de travail, je postulais. Partout où j’allais (magasins, amis, voisins…) je parlais de ma recherche de travail. Chaque fois que je me présentais quelque part où ça embauchait, ou qu’il y avait « hiring » (embauche) affiché quelque part ou sur internet, on me disait: « il faut faire votre demande en ligne« . TOUT se fait sur internet via « an application » (une demande, un formulaire). Je n’avais même pas la prétention de travailler spécifiquement dans mon secteur de base (l’éducation spécialisée).

Alors j’ai fait mes demandes en ligne, en remplissant des formulaires. Sur toutes mes demandes (environ 150 à 200) je n’ai seulement eu:

-Un entretien à ma demande pour un centre de Yoga qui souhaitait embaucher une praticienne Reiki-énergéticienne (dont je suis certifiée également). La femme a tenu à me faire essayer un de ses cours de Yoga (surement plus pour m’avoir comme cliente que comme collègue!). A ce cours, elle m’a même présentée comme une future thérapeute Reiki de son centre. Puis… plus de nouvelles! Malgré mes relances.

-Un entretien à ma demande également dans un centre de massage-Reiki; où la femme était super intéressée pour me prendre. Puis elle m’a proposé de suivre un programme de massage, que j’ai dû décliner car je devais payer 9 000$! Suite à cela, plus de réponses non plus, ou alors, de nombreuses excuses pour ne pas me recevoir (vacances, formations, travaux…).

Qu’une réponse positive en entretien pour être livreur de pizza, qui s’est soldée par un « oui », puis un problème administratif, suivi d’un silence radio malgré mes nombreuses relances.

-J’ai été sur plusieurs sites de baby sitting/ pet-sitting / garderie pour séniors, ménage. Je n’ai jamais eu de réponses suite à leurs annonces. Surement parce qu’il devait y avoir trop de candidatures. Ce sont les « métiers faciles ».

J’ai commencé à désespérer, après 5 mois de recherches intensives et beaucoup de mauvaise foi de la part de certains employeurs… J’allais même sur des forums de femmes d’expatriés pour discuter sur ma situation qui finalement était la même situation pour une grande majorité d’entre-elles (surtout dans un Etat comme l’Alabama…)

Puis, ma copine et voisine m’a diffusé une annonce de « hiring » dans une école, pour être institutrice auprès des jeunes enfants, avec une pédagogie positive, basée sur l’éveil des sens et du rôle des activités manuelles et du jeu dans l’apprentissage, similaire à Montessori. J’ai postulé en ligne.

Puis je me suis déplacée en glissant mon CV et ma lettre de motivation sous la porte du bureau de la Directrice (qui était absente).

2 jours après, j’ai eu un entretien assez difficile dans le sens où j’ai eu beaucoup de questions sur l’éducation des enfants, ma philosophie, ce que je proposais, pourquoi etc. J’avais apporté des photos de ce que je faisais avec des enfants autistes avec lesquels je travaillais en France. Chacune de mes réponses correspondaient à leur philosophie d’éducation.  J’ai essayé de faire de ma faiblesse (mon niveau d’anglais) quelque chose qui pouvaient être intéressant pour les jeunes enfants. C’est à dire que j’ai mis en avant le fait que pour eux, cela pouvait être bon d’être confrontés à un nouvel accent, un nouveau son étranger, pour faciliter plus tard, l’apprentissage d’une nouvelle langue, une meilleure adaptation.

De ce que j’ai compris, j’étais en concurrence avec pas mal d’autres personnes. Après avoir donné mes références professionnelles et mes diplômes, j’ai été rappelée 2 jours plus tard: I GOT A JOB!!!! Et en plus, un travail que j’aime, en lien avec mes expériences et mes connaissances professionnelles!

Un mi-temps, car l’école est ouverte le matin uniquement; peu cher payé mais qu’importe! J’ai enfin un travail qui reste dans mon champs de compétences et qui va beaucoup m’apporter, même si je sais que les débuts vont être très difficiles!!

Ce que je retiens de cette expérience de recherche… C’est qu’il est difficile de trouver un travail comme ça, même sans une haute exigence de celui-ci, lorsqu’on est étranger. Mais en discutant avec des américains, ils m’ont confirmé qu’ici, ils n’aiment pas trop embaucher des personnes étrangères et que même pour les américains qui ne sont pas d’Alabama c’est compliqué. Ils obtiennent souvent des petits jobs avec peu d’heures et au début, ils cumulent plusieurs petits boulots pour avoir un temps plein et se construire un réseau.

 

Et vous? Quelles sont vos expériences?

2 réflexions sur “Trouver du travail aux États-Unis: le parcours du combattant!

  1. Je suis tellement contente pour toi !!! Comme quoi, quand on veut tout fini par arriver 😌
    Je trouve que c’est une belle leçon de vie.
    J’espere que tu vas t’épanouir dans ton nouveau boulot.
    Bisous

    J'aime

    • Merci ma belle!
      oui, je me dis que tous les refus ou les non-réponses d’avant, c’était pour avoir celui-ci, qui j’espère m’apportera beaucoup.
      Car avec mon niveau d’anglais… Ca va être difficile au début! Mais faisable! 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s