Voyager avec son chien aux USA

14686653_1207785039243593_696054793_n(1)Il m’était inconcevable de partir m’installer aux USA 3 ans sans ma fidèle amie à poils: Canelle.

Canelle est une jack/russel croisée lévrier, de 9kg, âgée de 7 ans.

Tout pour prendre l’avion

 C’est là que ça se corse… Ça devrait pourtant être une partie des plus simples! Mais lorsqu’on a un toutou qui voyage avec nous aux states on est confronté à beaucoup de difficultés! Surtout quand il ne passe pas en cabine…

Le passeport / vaccins

 J’ai dû lui faire faire un passeport pour chien (oui oui!) qui lui sert de passeport, de pièce d’identité et de carnet de santé. Le vaccin antirabique a dû être mis à jour n’excédant pas 6 mois avant le départ. Le vaccin en lui-même m’a couté 61€. Seulement pour rentrer aux USA, il faut que les anticorps développés suite au vaccin atteigne au moins 0.5 UI/ml, ce qu’il est impérativement obligatoire de vérifier auprès d’un laboratoire sous peine d’être refusé à la douane ! Alors, un mois après le vaccin contre la rage (et la mise à jour des autres), le vétérinaire a prélevé du sérum sur Canelle, que j’ai dû envoyer dans un laboratoire (il m’avait donné l’adresse et le tube à envoyer) avec un joli chèque de 80€ ! 2 semaines après, j’ai reçu un certificat indiquant que c’était conforme (ouf !). Le vétérinaire l’a alors reporté sur son passeport.

Puce électronique et cage IATA

 J’ai également dû lui faire mettre une puce électronique (tatouage non accepté) et trouver une cage de transport aux normes IATA (sinon pas d’embarquement!). Si votre animal de compagnie est assez petit pour que sa cage de transport passe sous le siège devant vous, et que son poids n’excède pas 5 kg, il pourra voyager avec vous en cabine. La dimension de la cage de transport varie en fonction des compagnies aériennes. Renseignez vous auprès de la votre.

Canelle faisant plus de 8kg avec la cage, elle devra voyager en soute.

Certificat de bonne santé

 6 jours avant le départ, il faudra encore qu’elle passe une consultation vétérinaire pour obtenir un certificat de bonne santé sans lequel elle ne peut pas embarquer non plus.

Mais ce n’est pas tout…

Attention aux compagnies

  •  La chaleur

Ayant eu un trop grand nombre de décès de chiens lors de leur transport en soute (chiens laissés sur le tarmac en plein soleil, risque cardiaque chez les nez retroussés…) beaucoup de compagnies aériennes ne les prennent plus. Et si elles les prennent, il y a un risque qu’en fonction de la température à l’arrivée ou en escale (au dessus de 30 degrés ou en dessous de -6 degrés Celsius), l’animal ne puisse quand même pas embarquer.

Nous avons choisi d’enregistrer Canelle sur notre vol, en soute (se fait sur appel après la réservation en ligne). C’est un service payant (200€ par section, donc 200€ l’aller et 200€ le retour). Nous n’avons pris qu’un aller. Il m’a fallu imprimer le formulaire obligatoire de condition d’acceptation d’un animal en soute, où sont notées les recommandations de la cage de transport aux normes IATA etc.). Daté et signé, il sera remis lors de l’embarcation.

Je m’étais renseignée sur une autre solution éventuelle si jamais elle ne pouvait pas embarquer: le voyage en frêt (marchandise…), par un transitaire spécialisé dans le transport aérien d’animaux de compagnie vivants. (Golden Way International Pets). Le tarif n’est pas le même! Il faut compter environ 1000€! Ils s’assurent de trouver un vol qui correspondent plus ou moins à nos horaires, le plus direct possible pour éviter les escales. Je n’ai pas choisi cette option trop couteuse, et trop stressante.

  • Le temps de trajet et les escales

Attention, renseignez vous bien auprès de votre compagnie aérienne sur les conditions de transport avec votre animal. Avec American airlines par exemple, sur un vol de plus de 10h, avec un chien en soute, il fallait prévoir 2h d’escale à chaque fois, car c’était à nous de récupérer Canelle pour lui faire faire ses besoins et l’hydrater.

Pour un voyage plus ZEN: préparer son chien au transport

 Environ 2 semaines avant le départ, j’ai habitué Canelle à aller dans sa cage de transport en la nommant “panier”. D’abord en mettant des friandises dedans pour qu’elle y aille quelques minutes par jours, puis en la promenant un peu dedans, puis en en faisant son panier, en y mettant ses linges, des jouets… Elle l’a vite adopté en l’associant à quelque chose de positif.

Médication

 Sur conseil du véto, j’ai pris également un médicament “calmant” pour elle, pour qu’elle soit apaisée. Le véto m’a déconseillé un sédatif car des chiens sont morts par accidents en “dormant” la truffe dans la couverture ou dans la gamelle d’eau. Au cas où, j’ai pris aussi des pipettes anti puces et tiques et des anti-histaminiques (allergies).

 

Et vous? Quelles ont été vos truc et astuces à partager? (Commentaires plus bas)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s